Donald Trump, nouveau président des États-Unis

0
43

Le candidat républicain a dépassé le nombre fatidique de 270 grands électeurs. Contre toute attente, Hillary Clinton est battue.

C’est fait ! Au terme d’une nuit de suspense intense, le candidat républicain Donald Trump est élu 45e président des Etats-Unis. Sa rivale démocrate Hillary Clinton a elle-même concédé la victoire à l’homme d’affaire populiste dans un appel téléphonique

                            

Huit ans après l’élection de Barack Obama, premier président noir qui avait suscité une immense vague d’espoir à travers le pays, le républicain populiste de 70 ans, taxé de sexisme et de xénophobie par ses adversaires, l’a emporté sur sa rivale démocrate qui espérait devenir la première femme présidente des Etats-Unis.

Il prendra officiellement ses fonctions le 20 janvier 2017.

Dès le début de la soirée, l’avantage a basculé du côté du républicain, qui a remporté un à un la plupart des « swing states », ces Etats-clés, à commencer par l’Ohio, puis la Floride et l’Iowa et enfin la Pennsylvanie et le Wisconsin. Plusieurs messages de félicitation ont été adressés au nouveau président des Etats-Unis. Parmi eux, celui de Marine Le Pen qui félicite Donald Trump pour sa victoire sur Twitter.

Chez son adversaire, une chape de plomb est tombée sur la soirée électorale, au fur et à mesure que sur l’écran géant, la carte électorale se colorait du rouge des républicains et de Donald Trump. Personne ne s’attendait à une pareille claque. Certains se disaient que le résultat serait serré, beaucoup professaient par principe leur nervosité en arrivant… mais qui imaginait que la soirée se transformerait en enterrement ?

                             

                             

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE