Dimbelenge: 10 000 personnes ont fui les affrontements entre militaires et miliciens

0
234
Dimbelenge

Près de dix mille ressortissants du territoire de Dimbelenge dans la province du Kasaï-Central, ont trouvé refuge dans la forêt, fuyant les affrontements entre militaires et miliciens du chef traditionnel Kamuina Nsapu.

Selon un activiste des droits de l’homme vivant avec eux, ces déplacés ont pris la poudre d’escampette abandonnant ainsi leurs habitations mardi dernier après l’entrée des miliciens dans leur territoire.

Par crainte d’craindre d’éventuels dérapages de l’armée dans les opérations de poursuite des miliciens, ces habitants refusent de regagner leurs toits. Les militaires mènent des opérations de ratissage depuis qu’ils ont repris le contrôle du chef-lieu  du territoire de Dimbelenge.

A en croire l’activiste anonyme des droits de l’homme interrogé par les confrères Radio Okapi a interrogé , c’est presque la quasi totalité  des habitants de Dimbelenge qui vivent avec leurs enfants dans la forêt  sans aucune assistance. La même source demande une prise en charge pour ces personnes et invite le gouvernement à rétablir l’ordre dans ce territoire.

Les miliciens de Kamwina Nsapu ont mis sens dessus dessous des postes de police et des bureaux de l’administration publique à Dimbelenge dont ils ont occupé des secteurs ces derniers jours.

Radio Okapi/Actukin

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE