Dialogue : Vital Kamerhe récusé par l’opposition nationaliste

0
96

Le courant nationaliste de l’opposition au dialogue récuse Vital Kamerhe, co-modérateur de l’opposition au dialogue national. Ce regroupement politique reproche au leader de l’Union pour la nation congolaise (UNC) d’œuvrer pour son propre compte et celui des ambassades étrangères.

« Nous ne nous reconnaissons pas en Vital Kamerhe. Il est co-modérateur certes pour diriger les travaux en plénière mais il n’a pas le droit de nous engager. Nous le ferons savoir au facilitateur », a affirmé mercredi 5 octobre, Steve Mbikayi du parti travailliste.

L’opposition nationale estime que Vital Kamerhe agit en solo et ne devrait pas engager toute l’opposition présente au dialogue.

« La délégation qu’il a constituée pour négocier n’avait pas reçu le mandat de la plénière. Il travaille sur base des instructions qu’il reçoit des ambassades occidentales. Un exemple : quand nous avons suspendu notre participation la première fois au dialogue, il avait décidé à partir d’une ambassade. Il a téléphoné et les gens ont arrêté les travaux », ajoute Steve Mbikayi.

Les opposants nationalistes décident de travailler sur le projet de l’accord sans tenir compte de Vital Kamerhe et invitent le facilitateur Edem Kodjo à prendre en compte leur position actuelle pour que le prochain accord soit acceptable et soutenable par tous.

L’opposition nationale regroupe plusieurs partis de l’opposition, dont le Parti travailliste de Steve Mbikayi et Bundu Dya Mayala de Ne Mwanda Nsemi.

RO

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE