Dialogue : Majorité et Opposition dévoilent l’idée d’une transition

0
102

Le Dialogue politique en République démocratique du Congo connait un moment d’arrêt dû au boycott décrété par l’opposition des travaux en commission.

Au cours d’un point de presse conjoint animé à l’hôtel Pullman, le mardi 13 septembre 2016, le facilitateur a rassuré que les consultations se poursuivent avec le concours du groupe de soutien pour ramener toutes les parties le plus vite possible à la table des discussions.

Vital Kamerhe a pour sa part renouvelé les préalables de l’opposition, notamment l’entame des élections par la présidentielle et non les locales. Condition sine qua non pour retourner à la cité de l’UA.

Said Djinnit, l’envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU dans la région des Grands lacs, a garanti que le groupe de soutien ne ménagera aucun effort pour la réussite du Dialogue.

A l’issue de la conférence, Thambwe Mwamba a déclaré, dans les couloirs de Pullman, que la Majorité était prête à faire des concessions pour ramener l’Opposition sur la table des négociations. Ce cadre de la Majorité a souligné que toutes les parties sont d’accord sur la refonte du fichier électoral telle que proposée par la Ceni.

Le ministre de la Justice et co-modérateur de la Majorité a évoqué pour la première fois la probabilité d’une transition pour gérer la période du glissement

Commentaires

commentaires