Des ONG révèlent un nouveau scandale de détournement impliquant un proche de Kabila

0
89
President Kabila looks on during signature ceremonies.

« La Société belge d’investissement pour les pays en Développement (BIO) est également pointée du doigt pour son prêt à cette entreprise active dans la production d’huile de palme, rapporte lundi L’Echo. D’après les ONG, Feronia a, depuis le mois de janvier 2013, reçu 118 millions d’euros venant d’institutions de financement du développement (IFD) américaines et européennes, dont BIO« , rapporte Lalibre.be

Le rapport, toujours selon le média belge, porté entre autres pas le CNCD et SOS Faim, estime qu’un ancien administrateur de Feronia et actuel conseiller diplomatique en chef de Joseph Kabila, aurait largement profité des largesses de Feronia pour s’enrichir. Au total, les ONG ont détecté la sortie de plus de 40 millions de dollars de trois sociétés de Feronia vers d’autres filiales pour la fourniture de services non prestés entre 2012 et 2015. Reste à déterminer si l’argent des IFD, dont BIO, a fini dans la poche de gens proches du pouvoir en RDC.

Le week-end dernier, le quotidien belge Le Soir a révélé un vaste scandale de corruption, incriminant l’entourage du Président Joseph Kabila. Il y a quelques jours à peine, l’ONG Enough Project publiait un rapport exhaustif chiffrant l’ampleur de la corruption en RDC. Une succession d’affaires qui viennent s’ajouter à celles, récentes, du hedge fund américain Och-Ziff ou encore des Panama Papers.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE