Côte d’ivoire: Un brouteur pris par son propre piège et sodomisé par 10 hommes

0
165

Un anarqueur qui a eu plus malin que lui.

Elena Kouamé était son pseudo. En réalité c’était un jeune élève qui s’adonnait à l’anarque de plusieurs occidentaux qui au final en a eu pour son compte. Ce jeune garçon âgé de 19 ans habitait le quartier Sicogi de Koumassi. Elève, il preferait passer son temps dans un cybercafé que ses études. Ainsi il se cherchait des correspondants partout en Europe pourvu que celui-ci ai un compte bourré. Ayant en sa posséssion des photos d’une jeune fille et même certains clichés coquins, il attirait ses proies avec certaines d’elle avec des vidéos à l’appui. Tout pour monter une scène réaliste. Au bout de 8 mois il avait déjà soutiré plus de 10.000 Euros. Sa tactique toute simple était de leur faire comprendre qu’il était victime d’un cancer en phase normal d’où si rien n’est fait cela pourait s’aggraver ce qui compromettait leurs “futures vies de couples” pour les plus interressés. Le coup du sort à tourné en sa défaveur car Marc et Armand deux amis Français l’un au Canada et l’autre à Marseille ont tous deux constatés qu’ils avaient affaire à la même fille, aux mêmes clichés et vidéos. Ce qui avait tout l’air d’une anarque. C’est ainsi qu’ils ont mis en place un plan “marchal” pour faire payer la peau à ce délinquant avec l’aide d’un agent secret. Leurs recherches ont montré qu’ils étaient 10 au total à être volés par cette personne. Ils décident alors de proposer à Elena d’essayer d’aider son frère “puisqu’elle” ne faisait que parler de lui. Frère qui était en réalité l’anarqueur, ce qu’ils n’ont pas mis de temps à découvrir. C’est ainsi que tout naïvement ou trop avide d’argent, il décide d’accepter l’offre de jouer dans un club de 3 ème division de l’un de ses clients. Mais elle était sencée se charger de toutes les dépenses et lui se chargeait du reste. Histoire de se venger sur toute les sommes extirpées. Le jeune homme se rend tout gaillardement à Roissy Charles de Gaules. C’est ainsi qu’il fut pris et pendant près d’un mois, il fut leur objets sexuel, sodomisé par 10 hommes tous cagoulés et deux à trois fois par jours en moyenne avant de le rendre à la police en tant qu’anarqueur.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE