Bunia : incertaine dans une école primaire occupée par les réfugiés

0
53

La rentrée scolaire 2016-2017 prévue lundi 5 septembre risque de ne pas avoir lieu à l’école primaire Kembio, en chefferie de Kakwa (Bunia). Selon la société civile d’Aru, cette institution scolaire est toujours occupée-depuis plus d’un mois-par une centaine de refugiés du Soudan du Sud qui ont fui les affrontements dans leur pays.

Ces réfugiés se servent des locaux de l’école pour leur logement et pour faire la cuisine, a déploré le président de la société civile d’Aru, Sylvain Mambo.

« C’est toutes les salles de classe qui sont occupées par les réfugiés. Et jusqu’à présent,  il n’y a encore aucune autre place pour eux. C’est pour cette raison que nous demandons que le HCR [Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés] trouve un camp pour loger tous ces réfugiés parce que ça peut handicaper l’accès des élèves à l’école », a affirmé Sylvain Mambo.

Le président de la société civile d’Aru a aussi dénoncé la destruction des bancs qui sont utilisés comme bois de chauffe par ces réfugiés.

Il a précisé que l’école ne dispose plus de pupitres et les latrines sont remplies suite à la présence de ces réfugiés.

Les responsables scolaires à Bunia contactés par Radio Okapi ont indiqué qu’ils ne sont pas encore informés de cette situation. Ils promettent toutefois de s’y pencher afin de tenter de trouver une solution.

Radio Okapi

Commentaires

commentaires