A 62 ans, elle accouche de son troisième enfant

0
57

On l’appelle Lina Alvez, une doctoresse de 62 ans. Elle a donné naissance il y a quelques jours, à une petite fille. Il faut dire que Lina Alvez n’est pas à son premier coup d’éssai. A 52 ans, elle avait réalisé également l’exploit de donner naissance à un petit garçon qui est âgé aujourd’hui du 10 ans.

2

Elle déclare se sentir plus jeune et plus forte depuis qu’elle a accouchée. « Je me sens comme une femme dans la trentaine… Lorsque ma fille aura 30 ans, j’en aurai 90. Mais ma fille sera élevée et l’espérance de vie aura encore augmenté. » a t-elle déclaré.

« Après la naissance de mon deuxième fils, j’ai voulu être maman à nouveau, mais de nombreux médecins me disaient non. Cependant, il y a quelques années, j’ai rencontré un gynécologue à Madrid qui a été d’accord pour m’aider. Les tests ont été concluants et il m’a implanté un embryon. J’avais 6 % de chances de réussite. C’est un miracle. »

1

Au début du mois d’octobre, la petite fille qui est née portait le nom de Lina aussi, sa mère l’a accouchée par césarienne. Cette Espagnole, déjà mère d’Exiquio, 27 ans et de Sam, 10 ans est très heureuse de ce troisième bébé qu’elle vient d’avoir. D’après Lina Alvarez «La nature est très sage et c’est elle qui fixe les limites, pas les gynécologues. »

Il faut souligner que si en Espagne on ne fixe pas de limite à l’âge à la procréation, la mère de 62 ans avoue tout de même qu’elle a eu du mal à trouver un gynécologue prêt à se lancer dans l’aventure de la procréation médicalement assistée.

Face aux médias, Lina Alvez avait déclaré : « Un gynécologue à Madrid m’a dit de faire des tests et que, s’ils étaient positifs, il essayerait d’implanter un embryon. Il n’y avait que 6% de chances que cela réussisse, mais je suis tombée enceinte de ma fille. Un miracle. »

1

Et ce miracle a grandi dans le ventre de cette heureuse maman pendant 9 mois, c’est jeudi dernier que la maman et le bébé en bonne santé sont sortis de la maternité de Lugo, une ville du nord-ouest de l’Espagne.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE