19 décembre 2016 : Martin Fayulu lance le décompte

0
41

Entre l’élection présidentielle américaine et la crise congolaise, le lien est vite fait. Le tranchant opposant Martin Fayulu a fait le rapprochement. Il ne reste que 41 jours au président sortant pour plier bagages déclare-t-il.

Le président de l’Ecide publie un post sur twitter où il met un tableau indicatif. Selon lui, il n’y aura pas un jour de plus pour l’actuel locataire du Palais de la nation. Très radical, Fayulu explique que la population va appliquer l’article 64 de la constitution. « Pourquoi Obama n’a pas dit à Trump de dialoguer alors qu’il est au terme de son deuxième et dernier mandat ». Fayulu pense que M. Kabila n’a pas d’autre choix que de quitter le pouvoir calmement pour ne pas irriter le volcan qui dort ( peuple).

Du côté de la Majorité présidentielle on estime que le président Kabila jouira de la plénitude de ses pouvoirs en vertu de l’arrêt de la cour constitutionnelle qui a dit que le président en fonction doit rester au pouvoir. Les Kabilistes mettent aussi en avant l’Accord politique du 18 octobre qui a aussi donné au président Kabila une seconde légitimité. L’élection américaine qui se déroulait dans le délai et dans la paix va envenimer le débat politique en RDC.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE